Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

Archives

28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 14:24

, z

2007

Concert du 3 avril 2007:

De retour de la Toussuire où j'avais été invité pour donner un petit concert lors d'une soirée spéciale DIRE STRAITS organisée par l'office du tourisme de la station, je m'en vais vous conter le déroulement de cette journée très agréable, qui m'a permis de retrouver un vieil ami à moi, organisateur des animations.

Tout d'abord, départ le matin de Lyon vers 10h, il me faudra environ 2h30 pour atteindre la station, en roulant tranquille et en prenant le temps d'admirer la paysage.

Arrivé vers 12h30, et après avoir fait un petit tour de cette belle station et repéré l'office du tourisme, depuis la terrasse duquel résonnaient déjà les hymnes du groupe honoré ce soir là (Money for Nothing, Brothers in Arms, Walk of Life, Sultans of Swing, Calling Elvis, Portobello Belle, et j'en passe...) je me dirigeais vers un petit restaurant sympa situé juste en face de l'office, appelé l'Hotel des Alpes. 

Une fois ma salade paysanne et ma pizza quatre fromages terminées, et poussé par la curiosité, je regagnais l'entrée de l'office du tourisme pour voir les affiches qui annonçaient la venue par procuration de Dire Straits à La Toussuire.

Bien m'en prit puisque je tombais aussitôt sur mon ami André pour qui j'avais joué pour la dernière fois en compagnie de Michael Jones et de son groupe à Saint Jean de Bournay en mai 2006!

Après des retrouvailles chaleureuses et un brin de causette, nous commencions l'installation du matériel et la prise de son. Une répétition de 2h s'en suivit pour que tout aille pour le mieux dans la soirée. André est assez perfectionniste, c'est un point que l'on a en commun d'ailleurs, et il attache une importance toute particulière, comme il se doit, à l'équilibre de la voix et des instruments lors de la balance.

Tout cela bien calé et au point, nous retournions au petit bar restaurant d'en face pour boire un verre ensemble, avant d'aller accueillir Jean-Pierre Vidal, Champion Olympique de Slalom à Salt Lake City en 2002, natif de La Toussuire, et qui venait parler de sa carrière lors d'une conférence à 18h, avant mon passage à 21h.

Histoire de chauffer tout ça et de faire un peu de promo pour la soirée, André me demandait de jouer un titre en ouverture de Jean-Pierre Vidal, ce que je fis avec grand plaisir. Volèrent alors les notes de Sultans of Swing dans la grande salle de l'office du tourisme.

Après m'avoir remercié de cette intervention, Jean-Pierre Vidal introduisait sa carrière avant de lancer un diaporama retraçant les moments marquants de cette dernière, et de finir par un jeu de questions/réponses avec le public. 

Une heure et, à mon énorme surprise, une cinquantaine d'autographes plus loin!! - et oui cela paraît étonnant mais les enfants de la station m'ont aussi encerclé pour que je leur écrive un petit mot, que j'ai même essayé de personnaliser - nous allions manger un bout avant l'heure fatidique!

20h30 sonnaient alors, et les portes de l'office s'ouvraient aux gens de la station désireux de passer une soirée baignés du meilleur son des années 70 et 80! Entre temps la neige s'était mise à tomber à gros flocons!

21h10, les lumières s'éteignaient et on présentait l'inconnu que j'étais à ces gens qui venaient avant tout pour Mark Knopfler. Pression??

Début des festivités, me voilà parti dans le tube par excellence de DIRE STRAITS, celui que tout le monde demande, sauf les écœurés, MONEY FOR NOTHING dans sa version de 8'30.

Ensuite, j'enchaînais avec TUNNEL OF LOVE et ROMEO AND JULIET, histoire de se replonger dans la belle époque de Making Movies en 1980.

concert-la-toussuire-030407-010.jpg

Le son de ma guitare OVATION a d'ailleurs été très apprécié pour la restitution de ce titre.

De là, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, je remontais inlassablement le temps pour lancer le merveilleux ONCE UPON A TIME IN THE WEST, extrait de l'album Communiqué de 1979.

Le public de La Toussuire, très chaleureux et connaisseur du répertoire, me réservait à chaque fin de morceau des acclamations salutaires!

Et comme j'aime faire les choses d'après l'ordre établi et les conventions, je faisais maintenant un bond de 21 ans en avant, pour me retrouver en 2000, avec WHAT IT IS, le plus gros tube en solo de Mark Knopfler et extrait de l'album Sailing to Philadelphia.

concert-la-toussuire-030407-008.jpg

Pour enchaîner avec son cousin et son aîné de 1978, celui par qui tout à commencé, le monumental SULTANS OF SWING, et ses solos de légende! 

concert-la-toussuire-030407-017.jpg

Il fallait cependant désormais recalmer en quelque sorte le jeu pour rendre hommage aux talents de compositeur de Mark Knopfler en allant dénicher un de ces plus beaux trésors, sa symphonie en 6000 notes, associant pauses décontractées et inspirées et envolées survoltés. Vous aurez reconnu l'excellentissime TELEGRAPH ROAD de 1982 et ses 14'20 de bonheur!

Après un morceau aussi intense et une fin aussi tonitruante, je me devais de ne pas perdre cette énergie et d'essayer de provoquer une vive réaction dans le public. Ce fut chose faite, grâce au tube très dansant et jovial qu'est WALK OF LIFE, paru en 1985 sur l'album Brothers in Arms.

La folie avait gagné la salle, les gens se levaient, tapaient des mains et des pieds, chantaient et même dansaient dans les allées, un vrai moment de liesse et de plaisir partagé.

Porté par de telles réactions je me permettais alors ironiquement de lancer : "on ne s'attendait pas à une telle surexcitation, on va peut-être se trouver dans l'obligation de vous arroser pour vous calmer!"  

Le calme revenu, il était temps pour moi de conclure avec le paisible et somptueux BROTHERS IN ARMS, hymne empreint de nostalgie, de cœur et aussi d'espoir.

Pourtant, c'était s'en compter la voracité de ces gens qui en demandaient encore et qui n'étaient pas prêts à aller se coucher tout de suite.

Je ne me faisais donc pas prier et décidais de jouer en rappel, le titre servant très souvent de point final aux spectacles de Mark Knopfler : GOING HOME - THEME FROM THE LOCAL HERO. Ce thème qui commence de manière très douce et qui mêle le rock, le folk et la musique traditionnelle écossaise, pour se terminer en apothéose semblait effectivement des plus appropriés pour conclure cette belle soirée.

Mais je ne devais pas encore descendre de mon estrade, car la clameur du public semblait exiger que je reste encore un peu, et même s'il me restait 2h30 de route à faire après le concert pour regagner ma belle capitale des gaules de Lugdunum, alias Lyon, je ne pouvais que consentir à remercier ces gens qui m'avaient réservé un si bel accueil.

Je sortais donc à nouveau mon OVATION prune pour un dernier titre guitare-voix, le très western-folk MARBLETOWN, sorti en 2002 sur l'album solo de Mark Knopfler, The Ragpicker's Dream. 

Et voilà, la soirée se finissait... Les gens très gentils, venaient me féliciter, me remercier, et parfois me demander quelques conseils, ou encore m'inviter à jouer dans leur région. 

Je restais discuter un peu de la soirée avec André et ses amis de l'office du tourisme, avant de ranger la salle, charger le matériel, et prendre la route à minuit, l'esprit détendu et heureux d'avoir fait partager la musique de DIRE STRAITS à La Toussuire cette fois-ci!

Programme: 

MONEY FOR NOTHING

TUNNEL OF LOVE

ROMEO AND JULIET

ONCE UPON A TIME IN THE WEST

WHAT IT IS

SULTANS OF SWING

TELEGRAPH ROAD

WALK OF LIFE

BROTHERS IN ARMS

GOING HOME - LOCAL HERO

MARBLETOWN

HIVER 2008

Concert du 7 janvier 2008:
Juste un tout petit mot pour vous parler de mon dernier concert dédié à Dire Straits, à la Toussuire, en Maurienne, le 7 janvier 2008.

N'ayant pas de photos de mon passage cette fois-ci, je me contenterai de vous faire part de la setlist et de vous annoncer les prochaines dates prévues au même endroit courant février et mars.
La difficulté pour les dates de ce début d'année résultant particulièrement dans le fait de monter en plein hiver à 1800 mètres d'altitude pour redescendre en pleine nuit sur Lyon. La prudence est bien entendu de rigueur, étant donné le verglas.
Comme à son habitude, le responsable des animations s'est plié en quatre pour me préparer une balance et des lumières irréprochables.
Programme:
1/ Money For Nothing (8'30)
2/ Tunnel Of Love (8'15)
3/ What It Is (5'30)
4/ Once Upon A time In The West (5'00)
5/ Expresso Love (pour  la première fois sur scène) (5'00)
6/ Sultans Of Swing (6'00)
7/ Telegraph Road (14'30)
8/ Brothers In Arms (6'40)
9/ Walk Of Life (4'10)
10/ Going Home - Local Hero (5'00)


Rappel
11/ Money For Nothing

 

TOUTES LES DATES:
JANVIER 2008:
- Le 7 janvier (20h30)

FEVRIER 2008:
- Le 5 février (20h30)

- Le 11 février (20h30)
- Le 20 février (20h30)
MARS 2008:
- Le 6 mars (20h30)

 

Concert du 5 février 2008:
Enorme ambiance hier soir à l'office du tourisme de la Toussuire pour ce 2ème concert hommage au groupe anglais mythique.
Un public nombreux, chaleureux et fabuleusement enthousiaste.
DIRE STRAITS sait encore faire chavirer les jeunes et les moins jeunes!
Prochain rendez-vous LUNDI 11 FEVRIER, même endroit.

Programme:
1/ Money For Nothing
2/ Tunnel Of Love
3/ Romeo And Juliet
4/ What It Is
5/ Once upon A Time In The West
6/ Sultans Of Swing
7/ Telegraph Road
8/ Brothers In Arms
9/ Walk Of Life
10/ Solid Rock
11/ Going Home - Local Hero

Rappel:
12/ Walk Of Life

 

Concert du 11 février 2008:

COMMENTAIRE :
Le concert du 6 mars à la Toussuire restera le meilleur souvenir de mon stage au côté d'André. J'y ai découvert un musicien exceptionnel, Aurélien, qui nous a offert 1h30 de pur bonheur !
Je me souviendrai de ce jour comme celui où j'ai vu pour la première fois, quelqu'un jouer du Dire Straits juste devant mes yeux. Etant de 1989, je n'ai pas eu la chance de vivre les concerts de Dire Straits. Alors MERCI Aurélien de perpétuer l'esprit de ce groupe LEGENDAIRE. Tes reprises sont dignes des plus grands guitaristes.
Bonne continuation avec ton groupe, que j'ai hâte de voir sur scène le 11 au réservoir.
Amicallement,
Benjamin (23 mars 2008)
 

Programme:
1/ Money for Nothing
2/ Tunnel Of Love
3/ Romeo and Juliet
4/ What It Is
5/ Once Upon A Time In The West
6/ Sultans Of Swing
7/ Brothers In Arms
8/ Walk Of Life
9/ Solid Rock
10/ Local Hero


Rappel 1:
11/ Telegraph Road

Rappel 2:
12/ Walk Of Life

 

Concert du 20 février 2008:
Le fait marquant de la soirée d'hier sera certainement l'affluence au concert malgré le match de foot opposant l'Olympique Lyonnais à Manchester United en Ligue des Champions.
Nous pensions en effet faire un petit concert entre nous et finalement Dire Straits remporta les faveurs d'un large public, véritablement intéressé, concentré et prêt à s'amuser au son d'un des groupes les plus mélodiques et talentueux de sa génération.

Programme:
1/ Money for Nothing
2/ Tunnel Of Love
3/ Romeo and Juliet
4/ What It Is
5/ Once Upon A Time In The West
6/ Sultans Of Swing
7/ Brothers In Arms
8/ Walk Of Life
9/ Solid Rock
10/ Local Hero


Rappel :
11/ Telegraph Road

 

Concert du 6 mars 2008:
C'est non sans un petit pincement au cœur que je vis arriver ce dernier concert d'une série de 5, tous dédiés à DIRE STRAITS, donnés dans ce bien agréable office du tourisme de La Toussuire en Maurienne.
Comme à chaque fois ce fut un vrai plaisir de me rendre dans cette station, et de travailler à la préparation de la balance du son avec mon ami et guide technicien, André. 
Nombreux furent encore les vacanciers de la dernière zone à vouloir venir écouter les classiques que Mark Knopfler continue aujourd'hui de promener à travers la planète lors de ses tournées mondiales en solo.
Le programme resta inchangé pour ce dernier passage, soit un concert de 1h25, pas moins.

Programme:
1/ Money for Nothing
2/ Tunnel Of Love
3/ Romeo and Juliet
4/ What It Is
5/ Once Upon A Time In The West
6/ Sultans Of Swing
7/ Brothers In Arms
8/ Walk Of Life
9/ Solid Rock
10/ Local Hero


Rappel :
11/ Telegraph Road

ETE  2008

Concert le 14 juin 2008:

Représentations multiples pour l'arrivée de l'étape du Dauphiné Libéré à la Toussuire.

 

Concert du 15 juillet 2008:
Un an jour pour jour après le concert de ROCKAWAY pour le Tour de France à Tignes, je me trouvais hier soir à la station de La Toussuire pour donner une nouvelle soirée hommage à Dire Straits et Mark Knopfler, son leader.
Et l'ambiance fut Excellente.
Un public de connaisseurs enthousiaste! Une véritable atmosphère de fête partagée avec 120 personnes prêtent à se lever, danser et à taper très fort dans leurs mains.
Merci à vous tous d'avoir rendu ce concert si agréable.

Programme:
1/ Tunnel of love (DS, 1980)
2/ Romeo and Juliet  (DS, 1980)
3/ What It Is - MK solo (album SAILING TO PHILADELPHIA, 2000)
4/ Once upon a time in the west (DS, 1979) 
5/ Sultans of swing (DS, 1978)
6/ Sultans of swing (version du solo "live" - instrumental)  (DS, 1983)
7/ Walk of life (DS, 1985)
8/ Money for nothing (DS, 1985) 
9/ Brothers in arms (DS, 1985)
---------------------
Rappel 1:
10/ Marbletown (acoustique) - titre de MK en solo (album THE RAGPICKER'S DREAM, 2002) 
11/ Postcards from Paraguay (acoustique) - titre de MK  en solo (album SHANGRI-LA, 2004) 
---------------------
Rappel 2:
12/ Telegraph road (DS, 1982) 
---------------------
Rappel 3
13/ Walk of life


Un peu plus, on était parti pour la nuit!!!

COMMENTAIRES:
- Salut Aurélien,
C'était vraiment excellent, une très bonne soirée !
On aurait effectivement pu y rester toute la nuit....A coup sûr, ce sera pour la prochaine fois.
A+
(Laissé par : Philippe le 20 juillet à 08h48)
--------------------------------------------------- 

- Merci infiniment d'être venu...
Vous jouez vraiment à la perfection tous ces morceaux et on ne demande qu'une chose, c'est de vous revoir.
Et en plus, ça ne fait pas tout mais ça a son importance, vous êtes très sympathique et c'est très appréciable !
Bravo à vous. C'était vraiment super. Et encore, merci !!!
(Laissé par : Globiboulga le 16/07/2008 à 12h11)

 

Concert du 12 août 2008:

(SOIREE SPECIALE: anniversaire de Mark Knopfler).
RECORD D'AFFLUENCE largement battu hier soir à La Toussuirepour la soirée anniversaire en l'honneur des 59 ans de Mark Knopfler!!!
Un quart d'heure avant le concert, sous une pluie torrentielle et dans un brouillard à couper au couteau qui en aurait arrêté plus d'un, nous avons assisté de nos yeux hagards à un véritable ballet de feux de voitures, et de gens courant parapluie en main et vestes sur la tête vers l'entrée du chapiteau.
Résultat: 250 personnes (une performance selon les organisateurs, saisons hiver et été confondues), plus une seule place assise (certaines personnes devant même se contenter des tables du fond et du bar!).
Une ambiance, vous l'aurez compris, tout à fait exceptionnelle pour ce genre de soirée. Un public encore une fois énormissime de gentillesse et de générosité, dont la clameur m'a littéralement porté tout au long des 2 heures de spectacle.
Ce fut une nouvelle occasion de discuter quelques minutes avec de nombreuses personnes venues me saluer en répétition et/ou à la fin du concert, ce qui me valut également le plaisir de rencontrer une adorable famille de très grands fans du groupe, membre du fan club français de Mark Knopfler (l'AFMK: www.afmk.net), et originaire de la Somme.
Comme annoncé sur ce site il y a de cela quelques jours, la setlist du concert aura connu quelques innovations, avec 3 titres inédits à ce jour lors de mes concerts en solitaire, ainsi qu'une nouvelle version de Sultans of Swing de 9 minutes, histoire de prolonger la beauté des solos!
Présentation (et HAPPY BIRTHDAY) surréaliste!

Programme:
Tunnel Of Love
Lady Writer (NOUVEAU)
What It Is
Six Blade Knife (NOUVEAU)
Sultans of Swing (version longue - Alchemy 1983) (NOUVEAU) 
Why Aye Man - (version longue Live - 8'30) (NOUVEAU)
Walk Of Life
Brothers In Arms
Money For Nothing
-------------------
Telegraph Road
-------------------
Going Home - Local Hero
-------------------
Sultans Of Swing

 

Concert du 19 août 2008:
La toute première édition du festival Sybelles' Rock se sera donc achevée sur ce dernier concert consacré à Mark Knopfler et à son groupe d'anthologie Dire Straits.
Une autre belle soirée partagée autour de l'organisation, des estivants et locaux toujours aussi gentils et impliqués. De belles preuves de confiance témoignées par des personnes encore une fois venues de très loin (Paris, Auxerre, Montpellier, Nantes...) et ayant parfois réservé leur séjour à La Toussuire pour pouvoir assister au concert!
Preuve, s'il en était encore besoin, que Dire Straits suscite plus que jamais, et malgré 15 ans d'absence sur scène et sur disque (abstraction faite de la carrière solo de Mark Knopfler), une véritable attente au sein d'un public resté fidèle à la qualité musicale d'un des groupes les plus importants et les plus influents de toute l'histoire du Rock. Le "mythe Dire Straits".  
Bel honneur aussi fait par le journal régional "Le Dauphiné Libéré" venu couvrir cette dernière soirée hommage, et qui consacrera un article à mon parcours, à mes concerts à La Toussuire et à ROCKAWAY. 
Un buzz très positif qui me réjouit pour cette station de La Toussuire dont l'équipe d'animation fait un travail remarquable pour mettre en place de nombreux nouveaux projets d'équipements et d'activités pour les saisons à venir.
Un grand MERCI donc à André et Benjamin en particulier dont le soutien et l'amitié me sont très précieux.
Programme: identique au 12 août.

ETE 2009

Concert du 7 juillet:
Retour à la Toussuire après presque un an d'absence!
Toujours le même plaisir pour moi de retrouver ces lieux pleins de souvenirs.
Un bon tour de chauffe avant le prochain concert.

 Programme:
1/ TUNNEL OF LOVE
2/ LADY WRITER
3/ WHAT IT IS
4/ SIX BLADE KNIFE
5/ WHY AYE MAN (version longue) 
6/ SULTANS OF SWING (version longue)
7/ BROTHERS IN ARMS
8/ WALK OF LIFE
9/ MONEY FOR NOTHING (version longue)
10/ TELEGRAPH ROAD 
11/ GOING HOME - THEME FROM THE LOCAL HERO FILM

Rappels (titres à la demande):
12/ BROTHERS IN ARMS (1/4 d'heure américain)
13/ WALK OF LIFE (salle debout/tout le monde danse)
  

Concert du 4 août:
Un petit mot notamment pour les personnes présentes au concert et qui liront ce message.
Je tiens à tous vous remercier très sincèrement de m'avoir réservé un accueil aussi exceptionnel.
Une salle pleine à craquer de spectateurs chauffés à blanc, une ambiance assourdissante qui restera dans les annales de la Toussuire!
Du jamais vu, et jamais entendu, même pour moi qui aies pourtant eu l'occasion de faire quelques belles scènes et aies joué devant de fantastiques publics !
Heureux de constater que la magie DIRE STRAITS opère toujours!

Programme:
1/ TUNNEL OF LOVE
2/ LADY WRITER
3/ WHAT IT IS
4/ SIX BLADE KNIFE
5/ WHY AYE MAN (version longue) 
6/ SULTANS OF SWING (version longue)
7/ BROTHERS IN ARMS
8/ WALK OF LIFE
9/ MONEY FOR NOTHING (version longue)
10/ TELEGRAPH ROAD 
11/ GOING HOME - THEME DU FILM LOCAL HERO

Rappel 1:
12/ SULTANS OF SWING
Rappel 2:
13/ WALK OF LIFE
14/ reprise de WALK OF LIFE (juste une guitare et chant du public)  
Rappel 3:
14/ MONEY FOR NOTHING (avec le public aux choeurs)

ETE 2010

C'est dans le cadre de la semaine de la moto (salons, expositions, concerts, démonstrations, cascades, etc.) organisée par la station de La Toussuire en partenariat étroit avec l'association des "Gueules de Chien" (http://www.lesgueulesdechien.com) que j'ai été invité cette année à apporter ma petite contribution à un programme bien rempli

 

 

Lundi 12 juillet 2010:

Parti de Lyon sur les coups de 13h00, je roule en direction de la Maurienne par une température de 36°C, qui se fait bien sentir malgré la clim dans la voiture. Arrivé à Saint-Jean de Maurienne, je commence à bien réaliser que le Tour de France fera étape ici demain : banderoles, peintures, animations... Tout contribue à conditionner les touristes pour la grande fête du lendemain.

15h35, je rentre dans la station. C'est une très belle journée, le ciel est magnifique, les montagnes et neiges éternelles m'entourent et l'air est déjà bien plus respirable qu'en ville.

Je trouve une place à l'ombre pour éviter aux instruments de chauffer, et pars à la découverte des installations. La scène est encore en construction, bien que très avancée, et j'apprends que ma balance aura lieu à 17h.  

L'ambiance est hyper sympa. Je retrouve certains roadies de Michael Jones avec qui j'ai eu le plaisir de travailler par le passé. De nombreux journalistes de France2 et France3 sont déjà sur place à l'occasion de l'arrivée du Tour.

De 17h00 à 18h30, je fais une longue balance en présence de plusieurs spectateurs (concert en plein air oblige!!) attirés par le bruit, mais aussi interpelés par des musiques qu'ils connaissent par cœur. Ceux-ci auront quasi assisté à un concert avant le concert!!!

C'est à ce moment là que Fred, responsable des évènements sur la station, vient me proposer de revenir en fin de semaine pour apporter une touche musicale aux démonstrations du célèbre cascadeur à moto Jean-Pierre Goy (James Bond, Batman, etc.), que je connais bien étant un ami de longue date de la famille Brusset. Je suis donc ravi de le revoir et participer conjointement avec lui à l'animation de cette belle journée. Rendez-vous est donc pris pour le vendredi 16 juillet à partir de 10h00, et jusqu'à 21h30.  

20h20, une fois les derniers soucis rencontrés avec les lumières réglés, le concert est enfin lancé. Beaucoup de monde s'étant déplacé pour assister au Tribute to DIRE STRAITS. J'aligne BORDER REIVER (dernier single de Mark Knopfler issu de son dernier album GET LUCKY), le tube WALK OF LIFE et un TUNNEL OF LOVE très apprécié.

Mais à la fin du 4ème titre, en l'occurrence WHAT IT IS, la pluie se met à tomber et un orage éclate. Les quelques 500 personnes se ruent sous l'immense chapiteau de la buvette. Le matos est mis à l'abri et la scène vidée!!! Le toit menaçant de céder sous le poids de l'eau.

Je gagne ma loge, c'est-à-dire ma voiture, située au pied de l'escalier derrière la scène, en attendant de pouvoir reprendre le cours du spectacle. Enfin, une accalmie permet de reprendre le concert une vingtaine de minutes plus tard, ce malgré un ciel encore bien chargé et menaçant, et après que les roadies aient tout remis en place et en fonctionnement. Un grand coup de chapeau à eux pour leur efficacité et leur rapidité d'exécution. Mes réglages auront tout de même un peu souffert de cette interruption.

A la reprise, après la mini tempête, le public est toujours là, à notre grande surprise, certains ayant juste profité de la pause pour aller chercher de quoi se couvrir. Nous décidons d'écourter la setlist. S'enchaînent alors MONEY FOR NOTHNIG qui réchauffe un peu les cœurs et les corps, puis BROTHERS IN ARMS, le TELEGRAPH ROAD de 15 minutes, et enfin l'immanquable SULTANS OF SWING dans sa version très étirée.

- 1er rappel: LADY WRITER, SIX BLADE KNIFE et WHY AYE MAN. Là je pense que c'est fini pour ce soir. Mais non!!

- 2ème rappel: on est reparti pour un WALK OF LIFE où le public se donne à fond. "Merci bon soir", dis-je. Mais non, rebelote...

- 3ème rappel: Re SULTANS OF SWING.

Là c'est fini pour de bon. Il est déjà 22h45 et la fatigue se fait vraiment sentir au niveau des articulations.

A la seconde où l'on annonce mon retour dans la station le 16 juillet, l'orage se manifeste à nouveau. Je remballe mon matos sous une pluie battante et trempé comme un rat, je prends congé du personnel et des organisateurs.

Départ 23h00 de la station, et 2h30 de route vers Lyon dans des conditions de route vraiment difficiles et très fatigantes. Notamment 16 kms de descente vers Saint-Jean de Maurienne super casse-gueule.

Arrivée à Vaise,1h30 du mat' dans un état de fatigue certain, comme vous pouvez l'imaginer.

 

Vendredi 16 juillet:

Je décolle de Lyon à 7h20 pour une arrivée prévue à 10h à la station et des balances programmées à partir de 11 heures. Les conditions de circulation étant ce qu'elles sont, il me faudra un peu plus de temps que d'habitude (3h) pour rejoindre La Toussuire.

11h30 : premier passage, sorte d'avant goût du concert de la fin d'après midi.

12h30 : tout le monde est convié à dîner au restaurant du superbe hôtel*** Les Soldanelles, accueillant régulièrement les plus grands noms du sport (glisse, cyclisme, handball, sports mécaniques, etc.), mais aussi chanteurs, musiciens, journalistes, etc.

Ce repas est l'occasion de retrouver un très bon ami, Jean-Pierre Goy, célèbre cascadeur et doublure à moto pour les studios d'Hollywood : "James Bond - Tomorrow Never Dies" (Pierce Brosnan), "Batman - The Dark Knight" (Christian Dale), "Knight and Days" (Tom Cruise),  "Inception" (Leonardo Di Caprio), etc.

www.jpgoy.com

Jean-Pierre, sa femme Christine, leur fille Mélanie, et moi échangeons sur nos diverses expériences et nous rappelons quelques anecdotes du passé. Et croyez-moi, ce n'est pas parce que je les connais, mais les Goy sont vraiment des gens adorables et d'une simplicité à tout fendre.

16h45 : mon deuxième passage approche. Le dernier album de Mark Knopfler, "Get Lucky", augmenté de ses titres bonus ("Early Bird", "Home Boy", "Time In The Sun") chauffe les énormes enceintes de la façade, et envahit la grande place de La Toussuire

17h15 : il est temps pour moi de reprendre du service pour le Tribute to Dire Straits/Mark Knopfler.

DSC04509Programme:

TUNNEL OF LOVE

WALK OF LIFE

BORDER REIVER

WHAT IT IS

LADY WRITER

BROTHERS IN ARMS

MONEY FOR NOTHING

SULTANS OF SWING

- Rappel 1 : 

ONCE UPON A TIME IN THE WEST

- Rappel 2 :

TELEGRAPH ROAD 

A la fin du concert, Jean-Pierre Goy, qui a assisté au concert avec sa petite famille, vient me proposer d'assurer la partie animation musicale d'un évènement qu'il organise en octobre 2010. Peut-être donc une nouvelle collaboration en perspective... Et quelle collaboration!!

Aussi, l'après concert est toujours un moment d'échange avec des personnes très sympathiques venant vous féliciter, vous demander un autographe, de prendre une photo, ou encore des conseils techniques de jeu de guitare, etc. C'est un plaisir pour moi de répondre à ces sollicitations, et Jean-Pierre se prête également très volontiers au jeu.

La fin de cette longue journée réservera encore entre autres l'attribution du titre de Champion du Monde de Boxe Thaï, et une nouvelle démonstration à la fois de puissance et de finesse à moto par Jean-Pierre Goy. La classe internationale!

Fin des réjouissances à 22h45, et arrivée à Lyon sur les coups de 2h40 du mat' 

 

Jeudi 12 août: 

Ce dernier concert le jour de l'anniversaire de MK, a été énorme!!
Un public fantastique, acclamant chaque titre, et me réservant même une standing ovation boulversante et assourdissante pour le final, après la version étirée de Sultans Of Swing.
Bien que les différents concerts de qualité organisés à la Tussuire aient du mal à faire bouger les touristes, les soirées Dire Straits font à chaque fois le plein et remportent un succès tout à fait exceptionnel.
Pour le programme, cf. concert du 12 juillet.
 
 

ETE 2011

Concert du 2 août:
Déjà presque un an après ma dernière venue à la Toussuire, je reviens avec toujours autant de plaisir gratouiller quelques notes de guitare pour les estivants de la station. Cette année encore j'ai préparé quelques bonnes surprises au niveau de la setlist, puisque j'intégre des morceaux jamais jouer en live comme TWISTING BY THE POOL, SO FAR AWAY et PIPER TO THE END, le déchirant dernier morceau de l'album solo de Mark Knopfler, GET LUCKY, sorti fin 2009.

Autre nouveauté, les concerts ont lieu en plein air, non pas sous le châpiteau, et cet fois-ci dans la grande Rue Verte des commerces de la station.Ce premier concert est pour moi un concert de chauffe, en attendant celui du 18 août, plus attendu.  
 
La setlist fut celle-ci :
TUNNEL OF LOVE
TWISTING BY THE POOL (qui fait une entrée remarquée car très appréciée!)
SO FAR AWAY (très appréciée également car très connue)
SULTANS OF SWING (version longue)
BORDER REIVER (pour la 2ème année consécutive)
ROMEO AND JULIET
MONEY FOR NOTHING
WALK OF LIFE
BROTHERS IN ARMS
TELEGRAPH ROAD
WHAT IT IS
PIPER TO THE END
  
Rappels :
BROTHERS IN ARMS
WALK OF LIFE
Un concert sous un soleil de plomb d'1h45 bien tassée, devant un public visiblement appréciatif et connaisseur. Affluence moyenne pour ce concert de fin d'après midi, programmé un peu tôt peut-être, juste au moment des retours de randonées.

Rangement du matos, petit dîner et soirée sympas en compagnie du non moins sympa Benjamin Thibault, animateur de la station, et me voilà reparti pour Lyon dans la nuit.

 

Concert du 18 août:

Ce deuxième concert à la Toussuire, intervient après quelques jours de vacances passés en famille à la station.  En ce jeudi 18, et ce depuis le 12, jour de notre arrivée, le soleil est toujours au beau fixe. Nous avons de la chance puisque les semaines précédentes ont été exécrables au niveau du temps.

Oui mais... Pour le concert de ce soir, il va y avoir quelques imprévus!!

 

15h, je quitte l'appart avec tout mon bordel (guitare, ampli, pédalier, etc.). La scène mobile n'est pas encore installée, alors j'attends et regarde arriver le camion et les ouvriers oeuvrer. Après une bonne série de tests micro (à chanter des chansons pour enfants et raconter quelques extraits de contes), nous envoyons le gros son et la guitare retentit devant des touristes déjà bien nombreux et pour certains, sirotant un petit truc en terrasse : des bouts de TUNNEL OF LOVE, MONEY FOR NOTHING, PIPER TO THE END, SIX BLADE KNIFE, SUTLANS OF SWING, ou encore DARLING PRETTY qui fait son entrée. BORDER REIVER est écartée pour ce soir.

 On sent que les connaisseurs sont agréablement surpris par la présence de quelques titres, et que les autres attendent les tubes! Bref, il y en aura pour tout le monde.

 

Je quitte la scène vers 18h, et regargne l'appart pour aller me changer. Toujours sous un soleil de plomb. Pourtant, quand je redescends enfin, environ 20 minutes plus tard, je me retourne dans la rue Blanche qui mène à la grande Rue Verte et aperçois de menaçants nuages au dessus de l'imposant massif montagneux. Je me dis que cela va tourner, comme cela se passe très souvent en montagne. Et puis, aucun bulletin météo ne prévoyait un quelconque épisode orageux dans la région, alors...

 

18h45, André, le responsable des animations, me présente, et je monte sur scène pour entamer le concert. Le ciel ne s'est pas dégagé, et il s'est même chargé davantage! Je croise les doigts, même si je commence à me dire que nous allons avoir des problèmes d'ici peu. Tout se passe bien jusqu'à SO FAR AWAY, mais pendant LADY WRITER, un éclair vient déchirer le ciel au dessus des montagnes non loin en face de moi. Le public lui, de dos aux montagnes, ne se rend compte de rien, surtout que le grondement se fait attendre et reste assez "léger".

 

Il faut attendre SULTANS OF SWING pour que les dieux du ciel frappent à nouveau, et cette fois-ci avec véhémence, pour faire un euphémisme! Le coup de tonnerre est assourdissant. La foudre vient de taper sur une grue située à 50 mètres de la scène, et tout a pété à l'office du tourisme. Moi, je ne sourcille pas et continue à jouer me prenant des rafales de vent et de pluie dans le figure. Les gens quittent la fosse et courent se réfugier sous les devantures des magasins. Je m'éloigne du micro et cesse de chanter pour abriter la guitare, mais continuer à jouer. Les animateurs de la station déplacent le matériel alors même que je continue à jouer. Je reprends donc le chant au dernier couplet de SULTANS OF SWING et joue les 4 dernières minutes de solo sur le coté de la scène, pour une foule agglutinée sur 100 mètres de trottoir abrité!! 

 

A partir de là, le public est survolté. Le contexte très particulier aidant fortement à ce que les esprits s'échauffent. La moindre envolée guitaristique est acclamée, et toutes les occasions sont bonnes pour se manifester.

Le temps se calme à partir de WALK OF LIFE, et les plus courageux reviennent danser au pied de la scène. S'en suit un BROTHERS IN ARMS acoustique salué et particulièrement apprécié par un couple ayant choisi ce titre pour l'ouverture de son mariage. TELEGRAPH ROAD reçoit ses tonnerres d'applaudissements habituels, tant ce morceau est mythique, et PIPER TO THE END fait aussi son effet, grâce à la charge émotionnelle qu'il contient.

 

Les rappels sont eux aussi phénoménaux : SULTANS OF SWING est rejoué, ayant été quelque peu perturbé par le l'orage, et les premières notes de WALK OF LIFE installent un état de liesse générale. J'improvise une petite danse avec un petit garçon venu sur le devant avec ses parents!

 

En un mot, un concert "inoubliable"!! Vous allez vous dire que j'exaggère, mais cela s'est vraiment passé ainsi! Un truc de ouf!

 

Allez, @+

 

Setlist du concert :

TUNNEL OF LOVE
TWISTING BY THE POOL (new) 
DARLING PRETTY (new)
SO FAR AWAY (new)
LADY WRITER (réapparition)
SIX BLADE KNIFE (réapparition)
SULTANS OF SWING (version longue)
MONEY FOR NOTHING
WALK OF LIFE
BROTHERS IN ARMS (version acoustique) (new)
TELEGRAPH ROAD
WHAT IT IS
PIPER TO THE END (new)
 
Rappels :
SULTANS OF SWING
WALK OF LIFE
 

ETE 2012

2012 aura été l'occasion de 2 passages à la Toussuire.
IMG 3336
 
11 juillet :
Le premier est la conséquence d'une invitation de l'office du tourisme et de Michael Jones pour jouer en ouverture de Celtic Blues la veille de l'arrivée du Tour de France à La Toussuire. 
Grosse affluence pour ce concert. Rue verte blindée de monde, soit environ 2000 personnes présentes ce soir là.
 
Setlist :
TWISTING BY THE POOL
YOU AND YOUR FRIEND
MONEY FOR NOTHING
SULTANS OF SWING
PIPER TO THE END
----- 
+ Rappels Michael Jones
SULTANS OF SWING
 
Du 18 au 25 août : 
J'ai ensuite été sollicité pour animer la "semaine de la guitare" et réaliser quelques prestations dans le cadre d'activités gratuites :
- Mini concert lors du pot d'accueil des touristes le 19 août.
- Masterclass guitare solo les 20, 21 et 23 août.
- Concert tribute à DS le 22 août.
 
Le concert fut augmenté de nombreux nouveaux morceaux jamais joués sur scène jusqu'ici.
En voici la setlist : 
YOUR LATEST TRICK
SULTANS OF SWING
DOWN TO THE WATERLINE
WHAT IT IS
SAILING TO PHILADELPHIA (en duo avec mon père)
TUNNEL OF LOVE
TWISTING BY THE POOL
SO FAR AWAY
MONEY FOR NOTHING
YOU AND YOUR FRIEND
BROTHERS IN ARMS
CALLING ELVIS
HEAVY FUEL
WALK OF LIFE
PIPER TO THE END 
LOCAL HERO - WILD THEME 
-----
Rappel :
WALK OF LIFE
 
Concert joué d'une traite en 1h45 pour passer à travers l'orage qui a suivi de peu!
Merci à tous (estivants et organisation) pour votre participation et votre accueil!

 

ETE 2014

21 juin :

 

27 août :

 

 

ETE 2015

14 juillet

18 juillet

 

ÉTÉ 2016 - 7 août :

1/ Sultans Of Swing
2/ Six Blade Knife
3/ Lady Writer
4/ Twisting By The Pool
5/ Tunnel Of Love
6/ Telegraph Road
7/ Money For Nothing
8/ Walk Of Life
9/ Brothers In Arms
10/ Heavy Fuel

Rappel :

11/ Sultans Of Swin

Partager cet article

Repost 0

commentaires